“Alain et ses maquettes imprimées en 3D : retour d’expérience et formation »

maquettes d'Alain

Aujourd’hui : rencontre avec Alain, 49 ans, évoluant dans le milieu de la figurine depuis sa plus tendre enfance. Il nous partage ici sa passion pour le modélisme, l’impression 3D et les maquettes. Alain nous parle aussi de son évolution vers la modélisation de ses propres pièces. Il nous partage son histoire et son retour d’expérience.

Alain découvre sa passion grâce à son père lorsqu’il lui confectionne un fort en rondin de noisetier. C’est là que son goût et son envie de modélisme se développe… Il prend conscience que l’on peut obtenir un joli résultat à partir de rien, ou pas grand-chose. C’est pour lui une révélation ! Pouvoir associer le plaisir d’assembler, de peindre, de créer les décors et en plus en profiter lors de parties plus ou moins conviviales est un plaisir pour lui (le jeu l’emporte parfois, et Alain n’est pas toujours bon perdant…). De formation et de métier de militaire, il s’adapte aux différents clubs auxquels il s’inscrit, collectionne bon nombre de figurines d’époque et d’échelles différentes. Dans ces jeux, il éprouve toujours le besoin de légèrement modifier l’aspect de certains modèles, construire des décors.

Un beau jour, il découvre par hasard le monde de la 3D grâce aux articles de blog. Il se rend compte que la 3D peut l’aider à réaliser des éléments de décors parfois complexes à réaliser. Après avoir étudié le marché de l’impression 3D, il se lance. Il assemble son imprimante et cherche alors du fil pour pouvoir imprimer. Vivant en région bordelaise, il se rend dans la boutique Dagoma afin de trouver son bonheur. Après échanges et conseils ainsi qu’une visite du showroom, il se met à télécharger de nombreux fichiers sur différents sites.

En essayant de créer ses propres modèles, sans connaissance des logiciels, il se casse vite les dents… Il imprime donc les modèles tels qu’ils existent, en les retravaillant au niveau de l’échelle, parfois en faisant des modifications simples, retrait ou ajout des certains éléments. Il reste tout de même sur sa faim. Son envie de pouvoir modifier les modèles plus en profondeur, changer certaines pièces, ajouter des détails etc… a vite pris le dessus sur lui !

Alors qu’il vient acheter des bobines de filament dans la boutique Dagoma de Bordeaux, il découvre qu’une formation de modélisation s’organise. Il y découvre alors le B, A, BA de l’impression 3D en travaillant avec Tinkercad pour lui donner les bases du montage, de la création et de la modification de modèle existants. Puis passage par « CURA » et réglages de la machine.

Depuis son passage à l’atelier, il se sent plus à même de reprendre les modèles et d’en modifier certaines parties. Aujourd’hui, doté de bonnes notions de « bidouillage », il peut travailler de manière à les rendre plus personnels. Alain est persuadé que les créateurs n’en seront que plus fiers d’avoir pu initier cette envie de « faire plus », surtout en utilisant leurs bases qui sont déjà d’excellents modèles utilisables tels quels. 

Ce projet de modélisation est aussi un aboutissement dans la démarche intellectuelle de création ou de modification : un sentiment de liberté de pouvoir utiliser ses chars et autres véhicules lors de futures parties. Dès la fin de sa formation il a travaillé sur la reprise d’un canon allemand Pak 40. Son premier travail avec Tinkercad a consisté à dissocier le canon du support puis « découper » les différentes parties et les retravailler ou les recréer. Il a également rendu mobiles les deux bras (une création en propre) et y a également ajouté des détails. A peine formé, déjà beaucoup de projets en tête !

Depuis peu, il a mis ses créations et ses reprises de modèles en ligne afin que d’autres puisses les utiliser à leur tour !

Vous pouvez donc retrouver toutes ses créations sur son compte Thingiverse.

maquettes d'Alain

Et vous, qu’est ce que vous modélisez ? On attend vos messages et vos créations ! 

Suivre: